galette-puer-les-filles-du-th

Le Pu Er | qui est-il ?

Amis Thés, voici, une couleur de Thé qui n’a pas fini de vous épater !

Partons à la découverte des thés qui se cachent dans le noir !

Le Pu Er : Les Thés Noirs…ou Sombres

Noirs ou sombres, en effet, pas toujours évident de s’y retrouver en terme de vocabulaire… C’est un peu comme pour le Thé Rouge… souvent synonyme de confusions !

Pour nous mettre d’accord sur la couleur des Thés, les chinois, donnent aux Thés, la couleur de leur liqueur. Il s’agit, dans le cas du Pu Er,  d’un Thé noir puisque la liqueur est noire, tout simplement ! Preuve à l’appui, surtout pour le Pu Er cuit.

jeu-qui-se-cache-derriere-le-sachet-les-filles-du-the

Les Thés qui se cachent derrière cette couleur, sont les Pu Er ou Pu Erh  普洱茶. Ce sont des Thés Chinois, du sud-ouest du Yunnan, province abritant la ville dont ils portent le nom.

puer-yunnan-chine-les-filles-du-the

photo de 1343024

Berceau du Pu er, les régions de Xishuangbanna et de Simao, sont aussi le point de départ de la route du Thé. Epoque à laquelle, on lui faisait traverser les montagnes, par les sentiers escarpés, à dos de cheval, jusqu’au Tibet.

montagnes- escarpées-tibet-pu er-les-filles-du-thé

photo de may30thjellove

C’est aussi dans cette région que les théiers les plus anciens ont été retrouvés: 1700 ans et 25 mètres  pour le doyen !

yunnan-chine-puer-les-filles-du-thé

photo de 213852

Pu Er oui mais,… cuit ou cru ?

En général, le nom des thés natures, représente l’origine du terroir, comme pour les vins. Le Pu Er est un nom commercial pour lequel il existe différents procédés de fabrication. Le Pu Er a la particularité de pouvoir se récolter toute l’année, en pratiquant une cueillette fine (le bourgeon et les 2 premières feuilles) sur des théiers à très larges feuilles.

En fonction du précédé de fabrication, qui reste particulier au Pu Er, on obtiendra un Pu Er cru ou cuit.

Le Pu Er cuit résulte d’un procédé de fabrication récent (1973) qui consiste à accélérer la fermentation par la création d’un environnement très humide dans lequel le thé est placé pendant plusieurs jours. Une bonne qualité se vérifie à la couleur dorée des bourgeons et brune des feuilles.

Le gout de ce thé est très fort, la texture de l’infusion plus épaisse qu’un Pu er cru et une liqueur très foncée ce qui lui vaut le nom de Thé Sombre ou Noir. On retrouvera, à la dégustation, des notes de sous bois et de terre humide.

Le Pu Er cru résulte quant à lui d’une fermentation naturelle dans une atmosphère sèche. Pour savourer véritablement, un Pu Er cru, il faudrait attendre son vingtième anniversaire. Mais là, c’est le porte monnaie que s’en souviendrait, peut être davantage que notre palais ! Un Pu Er cru développera des saveurs légèrement sucrées et donnera une liqueur bien plus claire que le Pu Er cuit.

puer-galette-les-filles-du-thepuer-les-filles-du-the-galettegalette-puer-les filles du thé

Ne vous y méprenez pas, car certains Pu Er crus, dont la fabrication serait non conforme au procédé, pourrait ressembler à un Pu Er cuit.

Difficile de certifier l’âge du thé Pu Er,  les seuls à pouvoir le confirmer sont les particuliers qui conservent les galettes dans des petites pièces obscures, sur des étagères en bois non odorants en vérifiant l’humidité et la chaleur.

Laisser un commentaire