L’esprit du « Cha-Zen » chez Jugetsudo – Paris

Jugetsudo, maison de thé japonais

Nous débutons notre challenge en plaçant la barre très haute. En effet, le salon de thé choisi pour ce premier article est en fait une Maison de thé. (cf art. maison et salon de thé, quelle différence?)

La maitresse de maison nous a fait l’honneur de dessiner en kanji japonais le mot Jugetsudo : jugetsudo-kanji

Elle nous explique que Jugetsudo signifie : L’endroit d’où l’on peut regarder la lune.

Jugetsudo, une bulle pour nos 5 sens

Pousser la porte de cette maison, c’est entrer en relation avec soi. La sensation d’apaisement est là, dès le premier pas.  C’est un véritable voyage au cœur de la tradition japonaise de la préparation des thés de très grande qualité.

Tout a été pensé par l’architecte Kengo Kuma. En plein cœur du quartier de Saint Germain des Près, ce “Temple aux bambous” apparait comme une bulle de sérénité. L’art de la simplicité de ce lieu  permet de se centrer sur l’essentiel : un rendez-vous avec soi-même grâce à la dégustation d’un thé.

Installées au centre de cet espace, nous prenons contact avec cette table de dégustation. Conçue afin de rendre lisse ce que l’on pose dessus. D’après la tradition japonaise, tout est fait pour que notre attention soit centrée sur nos sensations.

“Sen no Rikyu, grand maître de thé japonais de l’école wabi (cela signifie « raffinement sobre et calme »), a rapproché la cérémonie du thé de l’esprit du zen. Il considère que l’esprit de la cérémonie du thé et celui du zen se rejoignent naturellement (dans ce qu’il nomme le cha zen ichi-mi). Pour lui, faire le thé en mobilisant les cinq sens, et le goûter avec recueillement, c’est faire tout à fait l’expérience du zen.”

Voici ce que nous avons pu toucher en pénétrant dans cet endroit, les 5 sens en éveil !

Sœurs habituellement bavardes, dans ce lieu, le silence s’est imposé à nous comme une évidence pour laisser place à l’éveil de nos sens le temps de cette dégustation.

Moment de dégustation

Encastrée dans cette table, une bouilloire traditionnelle, de laquelle s’échappe une douce vapeur. L’ouïe est littéralement emporté dans cette ébullition régulière qui évoque en fonction de la sensibilité de chacun soit une respiration régulière, soit le doux bruit du vent dans les arbres ou encore celui des vagues sur la plage… A chacun son voyage des sens !

Jugetsudo-bouilloire

Quand vient le moment de la dégustation, les gestes de la préparatrices de notre Matcha sont réalisés dans la plus grande des traditions.

Jugetsudo-degustation

Tout est fait pour que ce thé révèle toute sa puissance afin de nous transmettre tous ses bienfaits : gustatifs, olfactifs, visuels, auditifs, … intérieurs.

Jugetsudo-degustation-julietteJugetsudo-degustation-demonstrationJugetsudo-degustation-mylene

La dégustation d’un Hojicha finissait de nous convaincre des grandes qualités de cette Maison de thé.

Jugetsudo-degustation-hojicha

Dites-nous dans les commentaires ce que vous évoque le bruit de la bouilloire de Jugetsudo !

 

Recherches utilisées pour trouver cet article :les filles zen sens

Laisser un commentaire