Découvrez les 6 couleurs de Thé

Le Thé se décline en 6 couleurs. Les plus connues sont le vert et le noir, pour leurs bienfaits sur l’organisme et leurs vertus. Les 4 autres couleurs de thé, ne sont pas en reste, elles apportent tout autant d’éléments et nous permettent de les adapter à notre humeur et au moment de la journée pour les déguster.

C’est du même arbre, le Camélias Sinensis plus communément appelé le théier, que se crée la palette des 6 couleurs de thé. Ce sont les différentes opérations naturelles qui donneront la couleur souhaitée à la feuille et au Thé souhaité.

les 6 nuances de Thé

Le Thé Vert

thé vert

Comme son nom l’indique, les feuilles ont gardé leur couleur verte grâce au processus de dessiccation. Il est produit essentiellement par la Chine et le Japon, où il est le plus consommé.  Il s’agit d’un thé non oxydé, ce qui permet à la feuille de garder sa couleur verte.

Le Thé Noir

thé noir

Il est le résultat d’une oxydation totale de la feuille, les composés oxydés vont entraîner un changement de couleur de la feuille qui va alors devenir rouille. Le thé noir est le plus consommé en Occident, surtout par les britanniques. L’Inde, une des anciennes colonies, y a grandement contribué.

Le Thé Blanc

thé blanc

C’est celui pour lequel les feuilles subissent le moins de transformation. Il existe principalement deux grands types de thés blancs : les aiguilles d’argent et le Bai Mu Dan. Les premières sont essentiellement constituées de bourgeons, ceci en fait un thé rare et cher et riche en arômes.

Le Thé Rouge 

=

Thé Noir chinois

thé rouge

La feuille subit une oxydation ce qui lui donne une couleur rouge cuivrée à la liqueur. Ne pas confondre le thé rouge avec le Rooïbos qui n’est pas un thé !

Le Thé Sombre

thé sombre    pu er

Ce sont des thés fermentés, appelés noirs en Chine. Le plus connu est le PU ER chinois. Compressé en galettes, il se bonifie avec le temps.

Le Thé Bleu vert ou Wulong

thé bleu vert

Ce sont des thés partiellement oxydés. Ils se situent donc sur le chemin entre les thés verts et les thés noirs. Les feuilles sont plus grandes que pour les thés verts. Peu théinés, ils peuvent se boire le soir.

Le Thé Jaune

thé jaune

Encore très méconnu, le thé jaune (spécialité chinoise) est le résultat d’un « mauvais » séchage de thé vert. Les feuilles subissent après la dessication, un traitement d’oxydation à l’étouffée. C’est une légère oxydation stoppée par le séchage qui donne cette couleur à la feuille.

Vous remarquerez que les couleurs de thé sont essentiellement dû à la couleur de la feuille après transformation. Les couleurs de thé n’auront bientôt plus de secrets pour vous !

Et vous, quelle est votre couleur de thé ? Partagez-la dans les commentaires !

Recherches utilisées pour trouver cet article :https://yandex ru/clck/jsredir?from=yandex ru;search;web;;&text=&etext=1837 8tKZDStBxicb_91Ae56IgWXh08jsMaesUjH8YSJByHFMNY9tODcx58_nbC5cWbPV bf903b31cf566d66a97616892a010a574d384b02&uuid=&state=_BLhILn4SxNIvvL0W45KSic66uCIg23qh8iRG98qeIXme

Laisser un commentaire